La famille s'agrandit

Publié le par composto

Et oui, les petits vers de la Source ont fait un long voyage jusqu'à Toulouse pour coloniser un nouveau compost !

Il s'agit en fait d'un lombricomposteur ou plus précisément d'un Eisenacomposteur puisque ce ne sont pas des lombrics.

L'installation faite avec amour par Tania pour la colocation de 3 jeunes toulousains, s'appelle la "Vermicaisse", 100% récup', Zero €.

 

- la vermicaisse est posée à l'intérieur car il n'y a pas d'odeur et à température stable d'environ 20° (idéale pour la reproduction des vers) :

DSC00003

- 3 bacs dont les deux du dessus percés pour laisser circuler les petits copains :

DSC00004.JPG

 

- Du papier journal sur le dessus pour empêcher qu'il y ait trop de moucherons et éviter qu'il y ait trop d'humidité :

DSC00005.JPG

 

- Dessous le journal, les épluchures, et une boite d'oeuf pour le carbone :

DSC00006.JPG

 

- Et en dessous la matière décomposées par nos chers vers !

DSC00008.JPG

 

Les petites anecdotes de la famille, commentées par Tania :

L'invasion des mouches.

" J'ai fait l'erreur de mettre les déchets dans une poubelle intermédiaire pour qu'ils se décomposent un peu avant de les mettre dans la vermicaisse. En fait, ça a fait un jus et ça ne sentait pas très bon. Peu de temps après nous avons eu plein de vers à mouches et une invasion de mouches ! J'ai compris que ce n'était pas la bonne solution et que les déchets se décomposeraient tout seul dans la caisse. Résultat, quelques temps après tout est revenu à la normale. Il reste seulement quelques moucherons qui ne posent pas de problèmes."

 

L'attaque des fourmis.

"Après l'invasion des mouches, l'attaque des fourmis : les fourmis installées dans les jardinières de dehors ont découvert la vermicaisse et un jour au réveil, j'ai vu le chemin emprunté par les fourmis. Dans le livre sur le lombricompostage que j'ai acheté (Lombricopost pour tous : passez au ver pour vos déchets ! de Jean-Paul Collaert) il est dit que les fourmis peuvent tuer les vers à compost. Il a donc fallu prendre des mesures dramatiques. Après moultes hésitations et recherches sur internet de solutions un peu plus écologiques (marc de café, inondation du nid...), j'ai eu recours au Fourmicide. Ca a été radical, les vers sont saufs."

 

La famille s'agrandit.

"Il m'est arrivé plusieurs fois de surprendre les vers en pleine copulation... Cela les a peut-être un peu déranger mais pas pour très longtemps... Ils sont de plus en plus nombreux dans la caisse !"

 

La première récolte de thé.

"Les vers en plus de composter les déchets organiques produisent ce que l'on nomme "thé" qui est en fait un engrais très concentré, idéal pour mes petites plantines qui s'en sont régalée la semaine dernière !"

 

Le mot de la fin.

"Aujourd'hui le compost marche à merveille et c'est un plaisir de m'occuper à nourrir nos petits vers !"

Publié dans La vie du compost

Commenter cet article